Les projets

A partir de l’été 2022, le tram T13 reliera Saint-Cyr-l’Ecole et Saint-Germain-en-Laye sur une distance de 18,8 km.

Plus de 20 000 voyageurs bénéficieront chaque jour des avantages d’une ligne sûre, silencieuse, rapide et confortable. A la fréquence élevée du service (un passage toutes les 10 minutes en heures de pointe) s’ajoute la performance d’un matériel roulant de dernière génération, écologique et 100 % accessible aux personnes à mobilité réduite.

De multiples bénéfices :

  • Le tramway facilitera les déplacements dans les Yvelines, sans avoir à passer par Paris.
  • Des correspondances seront assurées avec les lignes A, C, L, U et N du réseau francilien et les réseaux de bus locaux.
  • A terme, la ligne sera prolongée jusqu’à Achères via Poissy.
  • Fiable et performant, le tram T13 sera une véritable alternative à la voiture !

Le plan de la future ligne du Tram T13

 

Quelques chiffres :

  • Des rames 100 % accessibles aux usagers en situation de handicap
  • 250 places dont 95 assises
  • 36 prises USB
  • 10 écrans d’information voyageurs

Le couloir de correspondance avec le RER A

Le tram T13 sera relié à la gare RER A de Saint-Germain-en-Laye en seulement 2min30. La construction de ce couloir est un véritable défi puisqu’il se situe dans un cadre atypique : sous le parc du château de Saint-Germain-en-Laye. Découvrez en images ce chantier exceptionnel en lien associé dans le menu de droite.

 

Suivi de chantier

Dans le cadre du Plan Vélo 2019-2026 la CASGBS porte la réalisation d’une passerelle en encorbellement au nouveau pont ferroviaire d’EOLE – Est-Ouest Liaison Express.

La dernière travée a été posée le 8 mars 2021 : une nouvelle étape !

Pierre Fond, Président de la CASGBS et maire de Sartrouville, Laurence Bernard et Jean-Roger Davin, Vice-Présidents aux transports, Julien Chambon, Vice-Président-maire de Houilles et les élus de Carrières-sur-Seine ont assisté lundi 8 mars à la pose de la dernière travée de rive de la passerelle mode doux de l’ouvrage EOLE, au-dessus de la Seine à Bezons.

Dans le cadre du Plan Vélo 2019-2026, la CASGBS porte la réalisation de cette passerelle qui s’inscrit dans le réseau RER-V (réseau cyclable d’Île-de-France). Cette passerelle est adossée en encorbellement par des structures en fer au pont rail qui supportera lui, la voie ferroviaire. Sur 5 mètres de large et 1 km de long, elle permettra de rejoindre Houilles et Carrières-sur-Seine / Bezons à Nanterre en franchissant deux bras de Seine. L’objectif de cette liaison est de réaliser des gains de temps d’une quinzaine de minute, notamment pour les étudiants se rendant à la faculté de Nanterre.

En mars 2021, c’est une nouvelle étape franchie pour cet ouvrage qui permettra de relier les deux rives de Seine côté Bezons et côté Nanterre en mode doux : piéton, cycliste, trottinette, etc. Les derniers travaux de finition de génie civil se poursuivront jusqu’à la fin de l’été 2021 pour ensuite faire place aux travaux ferroviaires.

La mise en service de la passerelle piétons-cycles est prévu à l’été 2022. D’ici là, de nombreux aménagements cyclables sont prévus par la CASGBS dans le cadre de son Plan Vélo.

Un ouvrage réalisé par la SNCF dans le cadre du chantier EOLE et co-financé par :

  • CASGBS : 2 millions €
  • Conseil départemental des Yvelines : 2 millions €
  • Conseil départemental des Hauts-de-Seine : 2 millions €
  • Région Île-de-France : 2 millions €

Visite de chantier en vidéo

Une visite du chantier de cette passerelle cyclable entre Nanterre et Bezons réalisée par la SNCF, dans le cadre du chantier EOLE et co-financée par la région, les départements 78 et 92, la ville de Nanterre et la CASGBS organisée mardi 2 juillet 2019 (vidéo réalisée par la Ville de Sartrouville).

Pour en savoir plus sur EOLE

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×