Plan Climat Air Energie Territorial – PCAET

territoire

La Communauté d’agglomération Saint Germain Boucles de Seine s’engage dans l’élaboration de son Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET) afin de préserver la qualité de l’air, lutter contre le changement climatique et en réduire les impacts.

Qu’est-ce que le PCAET ?

Le PCAET est un projet territorial de développement durable qui doit être révisé tous les 6 ans. Il s’agit de définir une vision du territoire en se fixant des objectifs chiffrés et en proposant un plan d’actions, à l’échelle de l’agglomération, pour atténuer et s’adapter au changement climatique. Son objectif est de permettre à l’intercommunalité de coordonner la transition énergétique et climatique sur le territoire.

Le PCAET vise en tout premier lieu à améliorer la qualité de l’air, réduire la consommation énergétique et les émissions de gaz à effet de serre (GES), développer les énergies renouvelables et favoriser l’adaptation au changement climatique.

Ce plan, très transversal, concerne tous les domaines de la vie quotidienne (habitat, mobilité, gestion des déchets, aménagement, économie, agriculture, industrie…) et tous les acteurs du territoire (collectivités, partenaires, gestionnaires d’énergies, entreprises, habitants, associations…).

La déclaration d’intention téléchargeable ci-après, précise notamment la raison d’être du PCAET, son contenu, et ses modalités d’élaboration :

Quelles sont les étapes de ce projet ?

Le projet comprend différentes étapes :

  • la réalisation d’un diagnostic partagé
  • l’élaboration d’une stratégie territoriale qui définit les enjeux et objectifs chiffrés à horizon 2050, en lien avec les différents acteurs du territoire
  • la définition d’un programme d’actions correspondant au volet opérationnel de la stratégie. Ces actions devront mobiliser l’ensemble des acteurs, privés comme publics, pour que ce PCAET reflète un réel engagement du territoire.
  • le suivi et l’évaluation des actions

Quels sont les objectifs du PCAET ?

Les objectifs nationaux, inscrits dans la loi de transition énergétique pour la croissance verte à l’horizon 2030, sont très ambitieux :

  • Réduction de 40 % des émissions de gaz à effet de serre par rapport à 1990
  • Réduction de 20 % de la consommation énergétique finale par rapport à 2012
  • 32 % d’énergies renouvelables dans la consommation finale d’énergie

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×