L’Agglo choisit Getaround pour déployer son service d’autopartage dans 16 communes du territoire

Faciliter les déplacements en proposant une alternative à la multiplication des véhicules dans les foyers, c’est l’objectif du service de location de véhicules en libre-service souhaité par la CASGBS et voté à l’unanimité en Conseil communautaire le 23 mai. C’est la société Getaround qui a été retenue pour déployer le service. Lancement de cette expérimentation prévu dès le mois de septembre.

À la suite de l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) lancé fin 2023 et conformément à son Plan Climat et son Projet de Territoire, l’Agglo expérimentera dès septembre un service de location de véhicules en libre-service sur le territoire, en partenariat avec Getaround (lire ci-après). C’est en effet cet opérateur français d’autopartage qui a été retenu par le Conseil communautaire lors de sa séance du 23 mai dernier.

16 communes volontaires

Le service sera déployé dans les 16 communes qui se sont portées volontaires pour participer :
• Saint-Germain-en-Laye avec 4 véhicules ;
• Bezons, Chatou, Houilles, Le Pecq, Le Vésinet, Maisons-Laffitte, Marly-le-Roi et Montesson avec 2 véhicules chacune ;
• Aigremont, Carrières-sur-Seine, Croissy-sur-Seine, Le Mesnil-le-Roi, L’Étang-la-Ville, Louveciennes et Mareil-Marly avec 1 véhicule chacune.

Les futures stations, dont les adresses précises sont en cours de confirmation, seront matérialisées par un marquage au sol et un mât précisant l’interdiction de stationner. Les véhicules de 5 places (Clio 5, Citroën C3 ou Peugeot 208) seront identifiables grâce au logo de l’opérateur.

À savoir : le projet ne coûte rien aux communes, ni à l’Agglo, à l’exception des frais de marquage réglementaires pour identifier les places de stationnement.

Repenser nos modes de déplacement

Si le territoire bénéficie d’importantes infrastructures de transports (RER A, Transilien J et L, tramways T2 et T13, autoroutes A13 et A14), le reliant directement et aisément au quartier de la Défense et à Paris, les connexions d’une commune à l’autre sont moins évidentes et la voiture personnelle reste largement plébiscitée pour réaliser ces trajets. Sur le modèle de l’expérimentation de vélos et trottinettes électriques en libre-service (TIER), lancée en 2022 et toujours en cours, l’Agglo a donc souhaité donner aux habitants, travailleurs et visiteurs du territoire de nouvelles possibilités de déplacements vers leurs lieux de travail, de consommation et de loisirs.

Avec ce dispositif, la CASGBS souhaite développer et démocratiser la pratique de location de véhicules en libre-service – l’autopartage – dans les habitudes de déplacement des habitants, travailleurs et visiteurs du territoire. En termes plus concrets, offrir une alternative à la seconde voiture présente dans de nombreux foyers (voir encadré). En mobilisant à nouveau la méthode de l’expérimentation, en collaboration avec les communes volontaires, elle vise toujours le même objectif : améliorer la qualité du service rendu aux habitants, travailleurs et visiteurs, en minimisant l’impact environnemental.

« Le déploiement d’un service de location de véhicules en libre-service sur notre territoire constitue l’un des leviers d’action du Plan Climat pour faciliter les liaisons entre les communes, en proposant des offres alternatives aux véhicules individuels. L’enjeu est essentiel à l’échelon national comme local, le transport routier étant le premier poste émetteur de gaz à effet de serre. À terme, la CASGBS tirera le bilan de cette expérimentation, réalisée en collaboration avec les communes volontaires, et statuera sur les conditions de sa pérennisation ».
Laurence Bernard, Maire du Pecq, et Jean-Roger Davin, Maire de Croissy-sur-Seine.

L’autopartage, comment ça marche ?

Dans les villes participant à l’expérimentation, le dispositif fonctionnera sur inscription, pour une durée et une destination au choix de l’usager, qui devra avoir son permis depuis 2 ans au moins. Les véhicules, thermiques ou électriques selon les stations, seront disponibles 24h/24 et 7j/7, directement sur leur place de stationnement.

Pour réserver une voiture, c’est simple :
1 – Inscription et réservation sur l’appli ou le site web de Getaround (fonctionnel sur le territoire en septembre)
2 – État des lieux et déverrouillage à l’aide d’un smartphone (les clés se trouvent à l’intérieur)
3 – C’est parti ! Pour 1h, 1 jour, le week-end ou plus… (le trajet est entièrement assuré)
4 – Restitution du véhicule au même endroit et verrouillage avec un smartphone (les clés doivent être laissées dans la voiture).

Combien ça coûte ?

Semaine/ Basse-saison

Heure*
Demi-journée25€
Journée35€
2 jours65€
1 semaine240€

Week-end/ Haute-saison

Heure*
Demi-journée30€
Journée45€
2 jours80€
1 semaine300€
Aucun abonnement nécessaire. 200 kms inclus par jour de location. Tarifs variables en fonction de la saison. Cette grille tarifaire représente une tendance des prix observés pour les durées données. Ces tendances sont données à titre purement indicatif.
* Location à l’heure (1 à 8 heures) : le prix de la première heure est fixé à 55% du prix journée. Chaque heure supplémentaire augmente progressivement le prix, jusqu’à 9 heures où le prix journée s’applique alors.
1 jour de location (9-24 heures) : le coût correspond au prix journée.
2 jours de location ou plus (25 heures et plus) : le coût de chaque 24 heures supplémentaires est progressivement réduit en suivant une dégressivité.

Moins de voitures dans les rues grâce à l’autopartage

Selon une étude de l’ADEME sur l’impact de l’autopartage sur les pratiques de mobilité et la motorisation (2022), l’autopartage contribue à réduire le nombre de voitures dans les rues et donc les émissions globales du secteur automobile. Une voiture en autopartage remplace en effet 5 à 8 voitures personnelles, supprime entre 10 000 et 19 000 kilomètres par an parcourus en voiture individuelle et libère jusqu’à 3 places de stationnement sur voirie. Combiné aux autres modes alternatifs à la voiture individuelle (marche, vélo, transports en commun, covoiturage), ce service peut ainsi accompagner la décongestion de notre réseau routier.

Enquête complète sur https://librairie.ademe.fr

À propos de Getaround

Fondée en 2009, Getaround est la première plateforme d’autopartage en Europe. Elle met en relation des propriétaires mettant à disposition leur(s) voiture(s), avec des conducteurs pour leurs besoins de mobilité à la demande. Grâce à Connect, une technologie innovante permettant aux utilisateurs de déverrouiller les portières en toute sécurité via l’application mobile, des véhicules allant de la simple citadine à l’utilitaire sont mis à disposition de façon pratique et flexible, pour quelques heures ou quelques jours. L’objectif : devenir la meilleure plateforme d’autopartage au monde, et ainsi démocratiser le partage de véhicules, pour en réduire le nombre en circulation sur les routes.
Getaround est aujourd’hui présent dans plus de 1 200 villes à travers 7 pays.

> Pour plus d’informations, visitez Getaround.com ou téléchargez l’application mobile.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×