Des vélos et trottinettes électriques à votre libre-service

En début d’année, l’Agglo a lancé un Appel à manifestation d’intérêt afin de déployer vélos et trottinettes électriques en libre-service pour expérimentation.
A l’issue de la consultation, le conseil communautaire du 24 mars 2022 a retenu, à l’unanimité, TIER, leader mondial des services de micro-mobilités, pour mettre en œuvre d’ici l‘été, le dispositif dans les villes volontaires.

Avec 17 gares et station et 70 % de sa population à moins d’1 km d’une gare, la CASGBS a choisi de faire de ces très courts trajets quotidiens une priorité. Dans un objectif de développement de nos mobilités durables, l’Agglo a initié une politique ambitieuse d’investissement en matière d’infrastructures cyclables en votant et déployant son Plan vélo dès mai 2019.
Le choix d’expérimenter une solution innovante de micro-mobilités est une nouvelle étape pour notre territoire comme l’expliquent les vice-présidents en charge des Transports, Laurence BERNARD, Maire du Pecq, et Jean-Roger DAVIN, Maire de Croissy-sur-Seine : « Le déploiement d’un libre-service de vélo et trottinettes électriques en expérimentation sur notre territoire s’inscrit dans la continuité des ambitions et des engagements du Plan vélo de l’Agglo voté en 2019 : proposer des services de proximité et des outils innovants pour faciliter les déplacements du quotidien sur notre territoire ».

Une mise en service avant l’été

Au Pecq, à Croissy-sur-Seine et dans 12 autres communes volontaires, habitants et salariés vont ainsi pouvoir tester, sur une période d’un an, un nouveau mode de déplacement pour élargir la palette des moyens d’accès à nos pôles de transports, nos établissements scolaires, nos bâtiments publics, en alternative à la voiture. La Communauté d’agglomération suivra ce déploiement avec la plus grande attention : le nombre de stations proposées sera adapté aux usages et besoins constatés. Nous allons nous appuyer sur notre application de consultation Vooter via laquelle les habitants pourront nous faire part de leurs observations et suggestions tout au long de l’expérimentation. Il s’agira enfin d’accompagner aux côtés du prestataire, la prise en main et le développement des bonnes pratiques auprès des usagers. À terme, la CASGBS tirera le bilan de cette expérimentation et statuera sur les conditions de sa pérennisation. »

Les villes volontaires

Chacune des 19 communes de l’Agglo reste décisionnaire du ou des stations qu’elles déploieront sur leur territoire : vélos et trottinettes / vélo ou trottinette.
A ce jour, ont choisi d’expérimenter :

Comment ça marche ?

Concrètement, les usagers pourront louer les vélos ou trottinettes en téléchargeant l’application TIER sur leur téléphone. Une fois inscrit, l’appli vous indique la station la plus proche où vous pourrez scanner le QR code sur le guidon de l’engin pour le débloquer. L’utilisateur peut alors rouler librement dans des zones pré-déterminées par la commune. L’engin dispose d’un GPS intégré qui le rend inopérant dès lors qu’il sort du secteur autorisé (avec récupération en 4h en moyenne des engins non fonctionnels ou mal stationnés).

Rappel des règles élémentaires de conduite : pour la sécurité de tous, consulter le guide de l’Agglo

Zoom sur les trottinettes
  • Des casques pliables à disposition des usagers dans chaque trottinette.
  • Des trottinettes bridées à 20 km/h voire à 6 km/h dans certaines zones prédéterminées par les villes.
  • Double système de frein sur les vélos.
  • Les utilisateurs bénéficient d’une couverture totale en termes d’assurance.
  • Un service client disponible 7 jours/7 et 24h sur 24 et des engins récupérés en 4h en moyenne en cas d’anomalie ou de stationnement inadapté.
  • Stabilité de stationnement assurée grâce aux doubles béquilles.
Côté finances

Coût O € pour l’Agglo et les communes, TIER prenant en charge le financement de l’ensemble du dispositif. Les communes percevront même des recettes via la redevance d’occupation du domaine public spécifique que devra acquitter le prestataire.

Les premiers engins devraient apparaître sur notre territoire d’ici l’été afin de profiter des beaux jours pour les expérimenter. À suivre donc !

Vos avis compte !

Afin de recueillir vos avis, suggestions et observations dans le cadre de cette expérimentation, l’Agglo ouvre une consultation sur l’appli Vooter.
> Que vous habitiez ou travailliez dans une commune qui a choisi d‘y adhérer ou une commune encore en réflexion, répondre à ce questionnaire (anonyme) nous permettra de tirer des enseignements et statuer sur les conditions de sa pérennisation.
Si ce n’est déjà fait, il suffit de l’installer sur un téléphone portable (gratuit via votre store App Store pour iOS ou Google Play pour Android), ou d’accéder à l’interface en ligne (https://vote.vooter.co/login) et de rejoindre la communauté «Agglo Saint Germain Boucles de Seine», par géolocalisation ou avec le code groupe «AGGLOSGBS».

Contacter TIER

> En cas d’imprévu, les usagers pourront contacter la hotline de TIER au +33 1 86 76 72 83.

> Pour signaler un stationnement irrégulier, les usagers comme les non-usagers pourront s’adresser à TIER par courrier électronique en envoyant un email à l’adresse support@tier.app.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×