La question des transports est cruciale pour le devenir de Boucle de la Seine. Dans le cadre des compétences qui lui sont dévolues, la CABS oeuvre au quotidien pour favoriser les conditions de mobilité de ses habitants.

Au fil des années, la mobilité croissante des ménages et des marchandises a généré une augmentation constante des besoins en matière de transports. Les moyens mis à disposition de la population pour entrer et sortir du territoire de la CABS correspondent aux deux lignes de RER, aux 2 lignes de Transilien et aux routes qui empruntent les cinq ponts, au réseau de bus consacré à la desserte locale et en particulier à la desserte des cinq gares et au réseau de pistes cyclables qui couvre de façon hétérogène le territoire.
Mais chacun peut constater tous les jours une inadéquation croissante entre les moyens en place et les besoins des habitants qui, pour la majorité travaillent à l’extérieur de la Boucle. Les solutions possibles sont de nature politique avec l’aménagement du territoire, technique avec l’augmentation de la fréquence des transports en commun, et comportementale en incitant les usagers à privilégier par exemple les transports doux. Mais ces solutions sont souvent longues à mettre en place car elles ne dépendent pas toujours des compétences de la CABS.

Comment améliorer la desserte des deux lignes de RER ?

Comment optimiser le fonctionnement interne du réseau de bus ?

Voilà deux questions essentielles auxquelles la CABS souhaite répondre et apporter une solution pérenne. Concernant le RER, des négociations sont en cours avec le Syndicat des Transports d’Île-de-France (STIF) afin d’engager des travaux d’amélioration et éventuellement de mettre à disposition des trains à deux étages. Ces améliorations seraient la suite logique des travaux réalisés actuellement sur les gares elles-mêmes, sur lesquelles, outre l’accueil des usagers, c’est aussi l’accueil des vélos qui est mis en exergue. Concernant les lignes de bus, une étude est en cours pour analyser si le maillage actuel - tracé, fréquence, taille des bus etc. - correspond ou non aux besoins des usagers et quelles sont les modifications réelles qui s’imposent.

La volonté est à la fois d’obtenir un réseau de bus mieux adapté aux besoins mais également à l’environnement. Le résultat de cette étude devrait être disponible en fin d’année 2015

  • Le Plan Local de Déplacements
    Le Plan Local de Déplacements

    Dans la lignée du Plan de Déplacement Urbains élaboré par la Région Ile-de-France, la Communauté de la Boucle de la Seine s'apprête à formaliser son propre Plan Local de Déplacements (PLD).

  • Bus 200x150
    En bus

    La desserte de la Boucle de la Seine par un réseau de bus performant est une mission clé portée par la CASGBS

  • En train / RER
    En train / RER

    Avec ses 5 gares, la Boucle de la Seine bénéficie d'une importante desserte en RER et Transilien sur son territoire. Nombreux sont les habitants de la Boucle qui rejoignent la capitale par ce moyen de transport.

  • Les voiries d'intérêt communautaire
    Les voiries d'intérêt communautaire

    Depuis janvier 2008, un certain nombre d'axes routiers clés sont entrés dans le giron de la Communauté d'Agglomération de la Boucle de la Seine. Découvrez-les !