La parole à... Alan Le Jeloux, co-créateur du jeu vidéo pédagogique Compost Challenge.

Compost Challenge, un « serious game » accessible aux habitants depuis le mois de novembre !                                        

Alan le Jeloux

Pourquoi avoir décidé de créer une application dédiée au compostage ?

A.L-J : Nous collaborons déjà avec beaucoup de collectivités sur des opérations de prévention et de sensibilisation au compostage de proximité. Malheureusement, au fil des années, le dispositif s'essoufflait avec la difficulté de faire adhérer de nouveaux habitants au compostage. En outre, il n'y avait pas d'applications sur le sujet ou alors, inadaptées aux besoins des collectivités et de leurs usagers. C'est pourquoi nous avons opté pour ce concept.

Pouvez-vous nous présenter Compost Challenge en quelques mots ?

A.L-J : Cette application se présente sous forme de jeu mais avec l'objectif de faire acquérir des connaissances et des compétences en matière de tri des déchets et de compostage. Par le jeu, il est plus facile de mobiliser des personnes qui naturellement ne sont pas réceptives à cette thématique. Compost Challenge s'adresse donc autant aux enfants de primaire qu'aux adultes, en activité ou à la retraite, les enfants étant des prescripteurs auprès de leurs parents, eux-mêmes ciblés par les campagnes de prévention et de sensibilisation des collectivités. En pratique, Compost Challenge se télécharge sur les plateformes habituelles, Google Play ou Apple Store. Le joueur choisit d'abord un climat, il va avoir une maison avec un jardin et va devoir trier ses déchets puis les composter. Au fur et à mesure, il reçoit des conseils et astuces. Plus il alimente et s’occupe de son composteur, plus il obtient du compost qui lui permet d'avoir des plantes, des arbres et des outils pour les entretenir. Le message est donc le suivant : « en adoptant les bons gestes, vous obtenez facilement du compost".

Il existe aussi une formule d'abonnement à laquelle peuvent souscrire les collectivités. Pouvez-vous nous en parler ?

A.L-J : Cela permet aux collectivités de proposer une version personnalisée à leurs habitants qui ont téléchargé l'application . En clair, le joueur joue avec les propres consignes de tri de sa collectivité. Celle-ci en profite pour envoyer des notifications aux joueurs, au sujet des jours de distribution de composteurs ou d’opérations de sensibilisation au tri des déchets par exemple. La collectivité a aussi la possibilité de disposer en temps réel d'informations relatives aux pratiques de ses usagers en matière de tri ou de compostage. Un plus pour affiner ses actions de communication et sa stratégie environnementale. La communauté d'agglomération Saint Germain boucles de Seine a souscrit, comme une dizaine d'autres collectivités, à Compost Challenge et fin octobre, ses habitants pourront accéder à la version paramétrée du jeu.

Comment prévoyez-vous de faire évoluer l'application ?

A.L-J : Aujourd'hui, Compost Challenge, c'est 8 niveaux de jeu. Nous prévoyons d'en ajouter, ce qui va nous permettre de familiariser les habitants à la pratique du compostage partagé en immeuble. On va aussi intégrer la fonctionnalité de jeu en réseau. Avec la formule d'abonnement, les collectivités ont accès à un kit avec des fiches pédagogiques, qui peuvent notamment être utiles aux enseignants dans les écoles primaires, dans le cadre d'actions pédagogiques autour du tri des déchets, du compostage et du jardinage au naturel. Au final, l'application va donc nous aider à faire adhérer plus de personnes à la pratique du compostage. Avec Compost Challenge, le compostage devient un jeu d’enfant !.

logo Compost Challenge arrondiCompost Challenge :

à télécharger gratuitement sur Google Play ou Apple store