Les ambitions du Plan vélo 2019-2026

Le Conseil communautaire a adopté jeudi 9 mai le plan vélo pour 2019-2026 élaboré en étroite collaboration avec les 19 communes du territoire. Avec l’aide déterminante de la Région et du Département, de nombreux projets se déploient dès 2019 pour accorder davantage de place aux mobilités douces et faciliter la pratique du vélo au quotidien sur notre territoire.

Plan vélo : c'est parti !

velo famille 200x150Fort d’une qualité de vie reconnue, notre territoire dispose d’un environnement et d’un patrimoine exceptionnels qui en fait en emplacement privilégié aux portes de Paris. Pour préserver ce bien précieux et pour répondre aux enjeux de demain, la Communauté d’agglomération Saint Germain Boucles de Seine a fait des mobilités durables une véritable priorité.

Dans cette perspective, elle s’est attelée dès 2018 à l’élaboration de son Plan Vélo dans le prolongement de celui de la Région Ile-de-France (2017) et de l’État (2018). « Notre ambition, explique Pierre Fond, Président de la Communauté d’agglomération, est bien que le Réseau Express Vélo de la CASGBS devienne une réalité pour ses 334 000 habitants en déployant un maillage structurant, continu et confortable qui permette d’effectuer des trajets rapides et sécurisés vers les gares, les établissements scolaires et les pôles d’emplois majeurs d’Ile-de-France ».

Créer 80 km d’itinéraires cyclables

Plan-velo-carte-phases-220x220Concrètement, le Plan vélo se matérialise par la création de près de 80 km de réseaux cyclables d’ici à 2026 répartis en trois catégories :
-    Le Réseau Express Vélo – REVe - (33 km) qui formera l’armature du réseau cyclable pour les trajets du quotidien vers les pôles d’emplois majeurs d’Île-de-France.
-    Un réseau complémentaire de 29 km qui permettra principalement l’accessibilité aux gares et stations, ainsi qu’aux principales polarités de l’agglomération (établissements scolaires, commerces, etc…).  
-    Enfin, un troisième réseau à vocation touristique permettant d’assurer la continuité des aménagements sur les berges de Seine et de favoriser l’accès à certains sites touristiques et aux forêts.

Offrir de nouvelles possibilités de transport

Il est également question dans le Plan vélo d’améliorer les franchissements de Seine et des infrastructures routières à vélo en lançant dès cette année les études de faisabilité pour les ponts de Chatou, du Pecq, de la 2ème DB et de la RN13 à Saint-Germain-en-Laye.
Dans le cadre du projet de prolongement du RER E (EOLE) à l’ouest, la Communauté d’agglomération porte notamment la réalisation d’une passerelle en encorbellement au nouveau pont ferroviaire d’EOLE. Cette passerelle permettra, par exemple, de relier la gare de Houilles-Carrières-sur-Seine à la Défense en 15 minutes à vélo.

Faciliter les déplacements

velo VELIGO 200x150La Communauté d’agglomération souhaite déployer sur son réseau vélo une signalétique spécifique et innovante visant à accompagner les usagers tout au long de leur itinéraire par un marquage signifiant, lisible et continu : indications de direction et des stations de gonflage, code couleur, temps de parcours…  
Outre ce dispositif, la généralisation du « cédez-le-passage cycliste » permettant aux cyclistes de franchir le feu rouge sans marquer l’arrêt (sous réserve de céder-le-passage à tous les usagers, en particulier les piétons), sera encouragé sur l’ensemble du territoire.
Enfin, le stationnement sera facilité par l’équipement de toutes les gares et stations de tramway en stationnement Véligo d’ici à 2022 et le soutien financier aux communes pour la création de places de stationnement vélo en ville.

Encourager la pratique du vélo

La « culture vélo » est déjà présente sur notre territoire. La CASGBS ambitionne de la développer davantage afin d’augmenter le « réflexe vélo » dans les déplacements du quotidien.
Un pneu crevé ne sera plus une excuse pour abandonner son vélo à la cave car l’Agglomération installera des stations de gonflage et de réparation en libre-service sur l’ensemble du territoire. Les 20 premières seront installées dès 2019 ! Le développement des bornes de recharges pour les vélos à assistance électrique est également au programme.
Par ailleurs, la CASGBS a été retenue pour l’appel à projet « Vélo au quotidien » de la Région Île-de-France pour la création d’une Maison du vélo dans l’ancien bâtiment voyageur de la gare de Houilles-Carrières dont elle financera les travaux d’aménagement.  
Cette Maison fera partie du réseau des points de retrait et de réparation du nouveau service Véligo de location longue durée de vélos à assistance électriques mis en place par Ile-de-France Mobilités en septembre 2019.

velo tourisme 200x150Enfin, la Communauté d’agglomération poursuivra tout au long de l’année ses actions de promotion de l’utilisation du vélo et de ses bienfaits lors de la Fête du Vélo ou la Semaine Européenne de la Mobilité, par exemple, aux côtés des nombreuses associations du territoire qui ont œuvré à élaborer ce plan vélo.

« Avec cette politique cyclable volontariste les élus de l’Agglomération entendent apporter une alternative forte au véhicule individuel et à ses nombreuses nuisances précisent les deux vice-présidents en charge des Transports publics et de la Circulation, Laurence Bernard et Alexandre Joly.
Nous nous sommes attachés à répondre de manière concrète aux enjeux d’un monde en constante évolution sans perdre de vue les attentes des usagers :  rouler en sécurité, stationner facilement, disposer de services de proximité et d’outils innovants pour se déplacer. »

Lire le plan vélo