Les gens du voyage

La réalisation d'aires d'accueil des gens du voyage est un impératif fixé par le législateur. Le territoire de la CABS doit à cet effet être en mesure de mettre à disposition des gens du voyage des zones leur permettant de s'implanter.

Les aires d'accueil des gens du voyage sont prévues par la loi du 5 juillet 2000. Toutes les communes de plus de 5 000 habitants figurent obligatoirement dans un schéma départemental qui prévoit les secteurs géographiques d'implantation des aires permanentes d'accueil et les communes où celles-ci doivent être réalisées.

Le schéma départemental des Yvelines d'accueil des gens du voyage

Le Préfet des Yvelines a approuvé par arrêté n°06-030-D.D.D en date du 27 mars 2006 le schéma départemental pour l’accueil des gens du voyage dans le département des Yvelines.

Ce schéma départemental fixe à 34 le nombre de places devant être créées sur le territoire de la Boucle de la Seine. Aucune aire de grand passage ne doit en revanche être créée.

Les aires d'accueil de la CABS

Les communes membres de la Boucle de la Seine ont choisi de pleinement transférer cette compétence à la Communauté d'Agglomération. Cette compétence est ainsi exercée par la CABS depuis le 1er janvier 2006 en lieu et place de ses 7 communes membres.

L’obligation de réalisation des aires d’accueil est donc vue de manière intercommunale, et non communale. Ainsi, le nombre de places à créer est fixé sur la globalité du territoire et chacune des 7 communes n’est pas tenue de posséder sa propre aire d’accueil pourvu que les aires créées sur l’ensemble du territoire de la CABS comportent le nombre de places exigées par le schéma départemental, à savoir 34.

  • Chatou
    Chatou

    5 terrains familiaux d'une capacité de 20 places ont été aménagés pour les sédentaires. Une aire d'accueil de 16 places destinée aux itinérants est en projet.

  • Montesson
    Montesson

    L'aire d’accueil réalisée comporte 18 places destinées aux itinérants.